Départ pour le Maroc !

Holà ! J’espère que vous allez bien ?!

Je vous publie enfin l’article qui vous expliquera pourquoi je suis au Maroc. Il est un plus sérieux que les articles qu’on a l’habitude de publier sur le blog. Je vous donne aussi des tips pour préparer un stage à l’étranger !

Bonne lecture !  😉

Les raisons de mon départ

Le 10 avril 2018, je me suis envolé pour le Maroc pour une aventure de 4 mois !

Comme je suis étudiant en école de commerce j’ai l’opportunité (et l’obligation) de partir pour un minimum de 4 mois à l’étranger afin de valider mon master. Après presque 2 mois de recherche et quelques offres j’ai décidé de poser mes valises sur le sol marocain. J’imagine vos interrogations, pourquoi le Maroc et pour y faire quoi ?

Tout d’abord, il faut que vous sachiez que je ne savais pas si je voulais effectuer un stage à l’étranger avant janvier (soit 4 mois avant le départ) !  Je pensais, au début, faire une césure et valider mon expérience internationale durant cette année. Finalement je ne me voyais pas reculer d’une année la fin de mes études. C’est en réalité mon voyage en Chine qui m’a donné envie d’ailleurs. En rentrant je me suis donc mis en recherche active !

Mon objectif était donc de trouver un poste où je pouvais gérer des projets en rapport avec le digital (e-business…). J’ai eu de belles propositions notamment une à Hong Kong qui au premier abord me parut idéale puis ça c’est compliqué lors de la recherche du logement (les loyers étaient bien trop élevés pour mon budget d’étudiant). J’ai donc renoncé à l’offre et me suis orienté vers des pays au niveau de vie moins cher et dépaysants. Bien sûr pour compliquer la tâche je cherchais également un poste rémunéré ! Je voulais au début  concentrer mes recherches sur l’Asie, mais pour des raisons pratiques (visa, prix du billet…) je me suis intéressé à l’Afrique et particulièrement au Maroc qui connaît actuellement une assez bonne situation économique.

Mais quelle expérience tirer d’un stage au Maroc ? Et bien, je suis d’origine marocaine et pourtant le Maroc est un pays que je n’ai pas beaucoup visité, c’est aussi un pays que je connais qu’en tant que touriste. Je veux donc mieux connaître le pays de mes ancêtres et découvrir plus précisement cette culture que j’affectionne. C’est aussi l’occasion pour moi d’apprendre l’arabe dont je n’ai que des notions mais surtout de développer mon expérience professionnelle dans un pays où les structures organisationnelles fonctionnent différement de celles présentent en France.  Je vais donc pouvoir développer mes capacités d’adaptation à un environnement différent de celui que je connaîs en occident (c’est pour ça que le stage internationnal est obligatoire ahah).

Trouver un stage à l’étranger

Le principal conseil pour trouver un stage à l’étranger est de s’y prendre à l’avance et d’avoir une idée précise du pays (ou région du monde) dans lequel on veut aller. Chercher dans le monde entier peut s’avérer compliqué ! Il faut cibler et être efficace. Au début je n’étais pas du tout organisé puis j’ai fais un centrage de mes priorités et cela m’a beaucoup aidé à affiner mes recherches.

Où chercher son stage ? Personnellement, je me suis beaucoup appuyé sur le job-board de mon école où des alumni publient des offres de stage. Je me suis également beaucoup appuyé sur les sites d’offres de stages des pays dans lesquels j’envisageais d’aller et où les échanges sont plus efficaces je trouve. Personnellement pour trouver un stage au Maroc j’ai postulé sur deux sites : stage.ma et stagiaire.ma et assez rapidement j’ai reçu des demandes d’entretiens ! J’ai finalement été engagé au sein d’un jeune cabinet de conseil en stratégie digitale dans la ville de Mohammedia (pour vous situer un peu, Mohammedia est une ville voisine de Casablanca).

Les formalités ? Généralement lorsque vous décidez de faire un stage à l’étranger votre établissement vous oriente (oui c’est quand même à vous de faire les différentes démarches, il ne faut pas trop en demander ahah) dans le remplissage des papiers : convention de stage, visa, bourse… Perosnnellement je n’ai pas pu demander de bourses les dossiers ayant été déjà envoyé –‘. Il vous faut donc au préalable vous renseigner sur le visa, les prix sur places ect. D’ailleurs, ayant la binationnalité toutes ces formalités ont été bien plus pratique. Quoi qu’un français n’a pas besoin de visa pour 3 mois sur le sol marocain cependant au delà il doit faire une demande.

En bref… Pour trouver un stage à l’étranger il faut donc être organisé dans ses choix et savoir où l’on va. Il faut trouver un stage mais aussi prendre en considération toutes les formalités qui en découleront (logement, coût de la vie, santé…). En bref, il faut se préparer.

La vie en entreprise au Maroc

Le cabinet pour lequel je travaille est assez jeune, on est donc une petite équipe. Au départ je vous avoue que je me demandais bien comment ça allait se passer pour parler avec mes collègues, même si je savais qu’au Maroc on comprend/parle le français, je voulais essayer de pratiquer un max. Finalement, toute l’équipe ne parle quasiment qu’en français ! C’est plutôt cool mais je me dis que ce n’est pas au travail que je vais pratiquer mon arabe ! ahah

Les horaires sont similaires à celles en France, je fais généralement du 9h-18h30 sauf si on a un projet à terminer mais rien de très tard. Les gens ont ici un rapport au temps différent. Ici, la famille et les traditons ont un rôle très important et sont ancrées dans le quotidien.

L’entreprise marocaine est finalement assez semblable à l’entreprise française dans son fonctionnement. Bien que la structure Top-Down (hierarchique) soit encore très présente. L’employé n’a pas encore beaucoup son mot à dire de ce que j’ai pu entendre de collègues ayant travaillé préalablement dans d’autres boîtes. Pour ma part, l’entreprise où j’effectue mon stage a été créée par une marocaine ayant étudié puis travaillé en France chez Deloitte avant de revenir lancer sont entreprise ici à Mohammédia. Le fonctionnement se base sur les principes d’une entreprise « libérée », ce qui est une vraie révolution pour une structure marocaine.

Ton quotidien au Maroc ?

C’est pour moi la première fois que je vis seul, mais aussi que je me sépare de Yanis ! L’unique fois qu’on s’était séparé c’était pour la classe de découverte en CM2 (y’a longtemps quoi !!). Je découvre donc l’indépendance et la vie d’adulte, ce qui n’est pas désagréable mais quand on a l’habitude de tout faire avec son binôme c’est différent.

Sinon ici la vie est assez reposante dans le sens où il n’y a pas ce stress constant qu’on connaît à Paris, il fait plus chaud et les gens sont sympathiques ! Et puis l’atout c’est que j’ai la plage à 10 min à pied 😀

Après je vous avoue que je n’ai pas encore tout vu et visité dans la ville. Je suis acutellement à la recheche d’une activité à pratiquer pour m’occuper… Vivre seul me permet de beaucoup plus me concentrer sur moi et sur ce que je veux vraiment, c’est aussi super relaxant de vivre à son rythme !

*

*

Donc voilà pour conclure cet article sur mon départ au Maroc. J’espère qu’il vous aura plu et si vous avez des questions à me poser n’hésitez pas à laisser un commentaie 😀

 

Yassin

The Parisian Claw

 

 

4 réflexions au sujet de « Départ pour le Maroc ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s