Mon deuxième mois au Maroc : la tourmente !

Salut !

Je vous écris ce mois-ci un deuxième article sur la suite de mon voyage au Maroc. Voilà maintenant deux mois que j’ai commencé mon stage à Mohammedia dans la région de Casablanca. Le temps passe tellement vite..

Plusieurs choses se sont passées depuis et j’ai pu faire plusieurs constats ! Je vous dis donc « bonne lecture » ! 

 

photo-1527976746453-f363eac4d889

1 – Mon deuxième mois au Maroc : l’expérience du mois de Ramadhan.

Comme l’indique mon titre mon deuxième mois ici a coïncidé avec le mois de Ramadhan. Je ne vais pas ici vous parler religion mais plutôt culture. Pour ceux qui ne le savent pas, le mois de Ramadhan, est un mois sacré chez les musulmans durant lequel les croyants sont censés jeûner du lever au coucher du soleil et multiplier les bonnes actions. Outre la dimension religieuse c’est un ensemble de coutumes et de traditions qui apparaissent à cette période de l’année au Maroc. Et je pense avoir eu la chance de vivre cette expérience !

Tout d’abord, le Maroc est un pays à majorité musulmane, comprenez donc que la population qui vous entoure jeûne. Ainsi, la première différence qui s’opère dans la société marocaine, pendant ce mois, est le changement des heures de travail. Durant cette période on commence plus tard et on finit plus tôt afin de faciliter le jeûne mais aussi parce que la pause-déjeuner est supprimée. l’administration et les banques ouvrent à 9h30-10h et ferment à 15h30-16h, on constate donc un vrai changement du quotidien. Pour ma part, je commençais à 9h30 et terminais à 16h, mais en entreprise les horaires ne sont jamais fixes et on peut toujours déborder d’une heure. Personnellement je trouve que durant la période de jeûne, une fois les premiers jours passés, j’observe une adaptation de mon corps qui me permet d’être beaucoup plus « focus » et moins divertis par la pause café ou la pause-déjeuner (Big-up à ma boss, qui doit lire l’article ahah, avec qui on a discuté de ça et qui partage le même feeling). Ainsi, les heures perdues sont rentabilisées (heureux sont les supérieurs ahah) !

Ce mois, c’est aussi toute une ambiance qui s’empare du pays ! Si la journée on ne trouve pas un chat dans la rue, le soir c’est l’inverse avec une bonne ambiance dans les cafés, les restaurant mais surtout dans les maisons ! Le mois de Ramadhan est rythmé par des plats variés et délicieux ! On retrouve donc chaque soir sur la table la traditionnelle « hrira », une soupe composé de pois chiches, persil, céleri, viande, vermicelles… et autres aliments selon celui qui l’a cuisine. (j’avais d’ailleurs partagé avec vous sur Instagram la préparation de la hrira de ma grand-mère venue spécialement pour m’accompagner durant le Ramadhan). La table est également composée de sucreries : zlabia, qabalouze… et des traditionnels msemen, briwate… Une véritable explosion de saveurs et l’occasion idéale de partager un moment convivial avec ses proches. 

 

**

 

photo-1509580357930-a711cf9d888d

2 –  Le boycott des produits et services : Central Danone, Afriquia et Sidi Ali 

Actuellement le peuple marocain boycotte les produits des entreprises Central-Danone, Sidi Ali et Afriquia (les deux premières dans l’agro-alimentaire – l’autre dans l’énergie) pour cause d’augmentation des prix qui pour un grand nombre d’entre-eux n’est pas supportable financièrement. La population marocaine se dessine avec une poignée de personnes qui s’enrichit, une majorité qui s’appauvrit et une classe moyenne très instable. Le boycott a débuté le 20 avril 2018 et reste jusqu’alors un phénomène inédit. Il vient à la suite d’un taux du nombre de chômeurs qui augmente, d’un sentiment d’appauvrissement de la population et d’un manque d’accompagnement social. 

Une entreprise comme Central – Danone a vu ses ventes diminuer de 50% et son CA semestriel passer de 56 MDH, à la même période l’an dernier, à -150 MDH – d’après L’Économiste. Une situation aussi bien compliquée pour l’entreprise que pour ses employés.

Personnellement en soutient des habitants et à la vue de la misère environnante je comprends et respecte ce boycott. Je crains cependant un problème pour l’économie marocaine à moyen terme sachant que les entreprises visées sont des piliers de l’économie du Royaume.

Voilà un évènement qui montre bien que derrière la beauté du Maroc se cachent encore des problèmes économiques et sociaux qui ne sont pas réglés et qui empêchent le bon développement du pays. Car dans les faits, même si le territoire ne manque pas de marqueurs de développement, des domaines comme l’éducation ou la santé laissent encore à désirer…

 

**

 

photo-1520931674431-de5b4b2cc562

3 – Le Maroc et le e-commerce ! 

Comme je vous l’ai dit dans mon article précédent je suis actuellement en stage dans un cabinet de conseil en stratégies digitales et je travaille sur différents projets de création de site Web, planification de stratégie média et accompagnement dans la stratégie digitale des entreprises. À travers les différents projets j’ai pu constater le fonctionnement des réseaux sociaux et du e-commerce au Maroc. J’ai pu alors observer avec mes collègues (une équipe au top btw) que la population marocaine n’était pas encore complètement habituée à l’achat sur internet. Je ne généralise pas la population, mais plusieurs personnes ne vont pas enocre faire leurs achats sur le site internet mais plutôt se renseigner dessus puis se diriger vers Facebook pour valider l’achat. Messenger et Facebook sont des vraies market places ici !  Bien-sûr cela prend effet pour les PME. Le site-web n’est donc qu’une vitrine-catalogue ! On a donc un taux d’abandon de panier assez élevé. Notre mission est alors d’éduquer le consommateur à l’achat sur le web, ce qui me passionne beaucoup, puisqu’il y a un vrai travail de réflexion et de recherche. En bref, il y a beaucoup à faire sur le marché du e-commerce marocain : un vrai défi d’avenir ! 

Voilà les 3 points essentiels et mes constatations au cours de mes deux premiers mois dans le Royaume ! J’apprends beaucoup sur le marché marocain et sur la société marocaine : j’adore ! 

Bonne journée/soirée à tous ! 

Yassin RATBI 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s